17, Avenue du Grand Séminaire, Lemba-Righini. Kinshasa-RDC

Actualites

  • Accueil
  • Université Omnia Omnibus

Image
jeudi 30 mai 2024  1121 Vues

Discours d’accueil du Recteur

Éminence,

Excellences,

Honorables,

Révérendissime Chargé d’Affaires de la Nonciature Apostolique en RD Congo,

Monsieur le Secrétaire Général à l’Enseignement Supérieur et Universitaire,

Chers membres du corps académique et scientifique,

Distingués invités à vos titres qualités respectifs, 

1    De tout cœur, je vous salue et vous souhaite la bienvenue à ce 2ème Colloque international et interdisciplinaire de l’Université Omnia Omnibus, axé sur le thème général : « Une Église congolaise dans un État congolais. La mission prophétique de l’épiscopat de la RDC dans l’espace socio-politique, 35 ans après Joseph-Albert Cardinal Malula ».

      

2   En effet, le 14 juin de cette année, Son Éminence le Cardinal Joseph-Albert Malula, 1er Archevêque autochtone de Kinshasa, proclamé le 25 juin 1997 par son successeur à ce Siège Métropolitain, à savoir Son Éminence le Cardinal Frédéric Etsou, Père de l’Église de Kinshasa, totalisera 35 ans depuis qu’il est rentré auprès du Père des Cieux. C’est donc pour commémorer le 35ème anniversaire de sa naissance au Ciel que notre Université a consacré le présent Colloque à l’Immortel Cardinal Malula, grande figure de l’Église et de la nation congolaise ; la nation congolaise qui lui a reconnu, à bon droit, le titre d’Héros national en juin 2010.       

1   Oui, « Héros, il le fut par sa quête incessante de l’excellence et de la perfection. Héros, il le fut par son souci constant de libérer notre peuple par la force de l’Évangile. Héros, il le fut en pilotant le groupe du ‘‘Manifeste de la Conscience Africaine’’, qui devait déclencher le mouvement vers l’indépendance. Héros, il le fut enfin par sa sentence lapidaire, prononcée le jour de son ordination épiscopale et demeurée célèbre : ‘‘Une Église congolaise dans un État congolais’’ ». 

 

2    On le voit bien. Nos présentes Assises veulent justement entrer dans l’intelligence de cette sentence dans le but d’en recueillir tous les fruits possibles dans le contexte socio-politique actuel pour le bien de l’Église et de la nation congolaise dont les rapports, sur les matières d’intérêt commun, sont désormais régis par l’Accord-Cadre signé le 20 mai 2016 à la Cité du Vatican entre le Saint-Siège et la République Démocratique du Congo.

3   Comme on peut bien déjà s’en rendre compte, le thème de ce Colloque ne peut que susciter un grand intérêt pour une collaboration harmonieuse entre l’Église et l’État congolais. Sur ce point précisément, nous savons combien le Cardinal Malula a travaillé de toutes ses forces pour l’avènement d’un État congolais digne de ce nom. C’est d’ailleurs à cette fin qu’il a apporté sa contribution à la conférence constitutionnelle de Luluabourg, en 1964, afin que le Congo marche du bon pied.

4    On le voit bien. Nos présentes Assises veulent justement entrer dans l’intelligence de cette sentence dans le but d’en recueillir tous les fruits possibles dans le contexte socio-politique actuel pour le bien de l’Église et de la nation congolaise dont les rapports, sur les matières d’intérêt commun, sont désormais régis par l’Accord-Cadre signé le 20 mai 2016 à la Cité du Vatican entre le Saint-Siège et la République Démocratique du Congo.

5    Comme on peut bien déjà s’en rendre compte, le thème de ce Colloque ne peut que susciter un grand intérêt pour une collaboration harmonieuse entre l’Église et l’État congolais. Sur ce point précisément, nous savons combien le Cardinal Malula a travaillé de toutes ses forces pour l’avènement d’un État congolais digne de ce nom. C’est d’ailleurs à cette fin qu’il a apporté sa contribution à la conférence constitutionnelle de Luluabourg, en 1964, afin que le Congo marche du bon pied.

6   Cela étant dit, il me faut maintenant m’acquitter du devoir de remercier tous les conférenciers qui ont accepté de venir nous faire part de leur science. Je remercie aussi toutes les personnes qui ont travaillé sans désemparer, depuis le mois d’août 2023, pour la tenue en ces jours de notre 2ème Colloque. Je pense ici particulièrement au Comité scientifique, à la coordination estudiantine, au personnel administratif, technique et ouvrier de notre Université et au personnel d’appoint pour la circonstance de même qu’aux services de notre église cathédrale. J’exprime également toute notre gratitude à l’Institut de Missiologie de Missio Aachen, à l’Institut Financière pour les Œuvres de Développement et au Centre Wallonie Bruxelles pour leur appui. À toutes les personnes qui soit financièrement, soit par leur collaboration matérielle ont aidé à l’organisation de ce Colloque, va notre profonde et sincère gratitude. À vous tous et à vous toutes, je dis un tout grand merci pour avoir répondu à l’invitation de notre Université et pour nous avoir ainsi honorés par votre présence en ce lieu.

7   Pour finir, je souhaite à tous et à chacun un fructueux travail. Dans la prière, je forme le vœu que l’éminente personnalité qu’est le Cardinal Joseph-Albert Malula inspire, grâce à nos réflexions, les jeunes et les adultes, les hommes et le femmes politiques, les acteurs et actrices de la société civile, ainsi que tous ceux et toutes celles qui veulent consacrer leur vie pour l’Église et la nation congolaise. Je vous remercie.        

 

Fait à Kinshasa, le 27 mai 2024

  

Le Recteur

 

Prof. Abbé Christian NGAZAIN NGELESA